skarabeo mise sur l’élégance et l’excellence de la forme écrite, ainsi que sur les valeurs d’échange et de transparence qui renforcent les relations humaines.

La traduction ne saurait se résumer au simple repérage de mots et à leur transposition sur le papier. Le traducteur doit bien davantage s’efforcer de ressaisir, repenser et remodeler la langue du texte source dans une nouvelle réalité.

Nous vivons dans une ère virtuelle, où les personnes se connaissent, s’échangent des messages et concluent des affaires via Internet. Quoique pratique et rapide, cette façon de travailler joue au détriment des rapports humains, en créant souvent du détachement et en rendant impersonnelle l'activité exercée. Même si j'apprécie les supports informatiques et que je considère Internet comme un moyen de recherche et de communication très valable et efficace, j'insiste dans mon travail sur l’importance d'entretenir un contact personnel avec le client. 

Cela me permet de connaître ses exigences et ses objectifs, de comprendre le contexte dans lequel évolue son entreprise, de déterminer le type de public auquel le texte est destiné, d’en saisir le sens, le ton et le message. Traduire ne signifie pas simplement comprendre le sens de chaque mot, mais recréer, adapter et reformuler un texte pour divers marchés. À cette fin, il est indispensable de comprendre pleinement la réalité sociale, culturelle et linguistique de chaque entreprise, mais aussi les standards techniques, les qualités stylistiques et les attentes qui constituent l'arrière-scène de chaque message. 

Je vous garantis :